Catégorie : Dermatillomanie

Peaussible, le blog pour se sentir bien dans sa peau

Peaussible est un média autour de la dermatillomanie : un trouble psychique peu connu autour de la peau, dont j’ai été atteinte pendant 15 ans.

Ce trouble touche majoritairement des femmes qui développent une vraie obsession autour de leur peau (visage et/ou corps) qu’elles ne peuvent s’empêcher de vérifier / gratter / percer / triturer / arracher en permanence, alors même que leur acné est généralement plutôt faible. Occasionnant alors des lésions plus ou moins graves, qui amènent beaucoup de honte, de culpabilité et de stratégies de dissimulation.

Pour voir le blog : https://www.peaussible.fr

Atteintes de dermatillomanie, le triturage compulsif des boutons, elles racontent leurs souffrances

POC – Se percer un ou deux boutons de temps en temps, ça n’a rien de grave. Passer chaque jour des heures à le faire dans sa salle de bain l’est un peu plus. Cela s’appelle la dermatillomanie, un trouble plus courant qu’on ne le pense et dont nous parlent trois dermatillomanes, ainsi qu’Alexandra Lecart, psychologue-clinicienne spécialiste des TOC.

Read more

Dermatillomanie ou l’obsession de se percer les boutons

Pour soulager leurs tensions internes, certaines personnes inspectent et se triturent la peau au point de créer des lésions cutanées… C’est la dermatillomanie, un trouble peu connu mais loin d’être rare. Les explications d’Alexandra Lecart, psychologue notamment spécialisée dans l’accompagnement de ce trouble.

Read more

Pourquoi ne peut-on pas se retenir de percer un bouton ? Alexandra Rivière-Lecart, fondatrice de l’AFCRCC, interviewée sur la dermatillomanie

L’envie de régler son compte à un bouton prend parfois le pas sur les recommandations des dermatologues.

Vous l’ignoriez ? Peut-être cela valait-il mieux ! Les vidéos de perçage de boutons, de furoncles et de points noirs –zit popping en anglais- sont légion sur Internet et comptabilisent des milliers de vues. Dans l’une d’elles, sobrement intitulée Vidéo Gore gros bouton de pu dans le dos, un jeune homme se fait percer un bouton en gros plan, faisant apparaître une éruption de pus qui dure plusieurs minutes. Difficile de s’expliquer comment une vidéo qui suscite le dégoût a pu être visionnée plus de deux millions de fois. « Lorsque je regarde ces vidéos, je suis partagée entre l’envie de me masquer les yeux pour ne pas vomir et un profond soulagement quand le bouton perce enfin », témoigne Mélanie, 17 ans. La jeune fille fréquente régulièrement le site popthatzit.com créé par un Américain, Chris Azzari, entièrement dédié au perçage de boutons.

Read more

Quand la moindre impureté de la peau doit disparaître

Vous ne pouvez pas vous empêcher de maltraiter votre peau. Une thérapie comportementale peut aider à remédier à ce trouble obsessionnel compulsif.

Il le faut. Cette impureté sur le front. Elle partira sûrement en pressant dessus. Cela ne fonctionne pas la première fois. Alors on recommence, en appuyant un peu plus fort. On remarque déjà une autre impureté ailleurs. Et ainsi de suite. On gratte, on pince, on presse. A la fin, il ne reste qu’un visage maltraité – rouge, gonflé, avec des zones égratignées. Cicatrices et croûtes vont rester.

Read more

Alexandra Rivière-Lecart : psychologue clinicienne spécialiste de la dermatillomanie en France

Alexandra Rivière-Lecart, psychologue clinicienne et psychothérapeute, est spécialiste du TOC de la dermatillomanie depuis 2009. Elle a fondé et dirigé le cabinet Dermatillomanie France de 2009 à 2017. En 2018, elle créé en collaboration avec d’autres psychologues qu’elle a formé le « Groupe d’Etudes sur la Dermatillomanie » (GED) dont l’objectif principal est la recherche et la psycho-éducation. En 2018, elle créé l’Alliance Francophone des CRCC (AFCRCC) pour mettre en place un réseau professionnel à travers le monde dans un travail francophone commun sur les CRCC.

Read more

3 choses à savoir sur la dermatillomanie

Se triturer la peau en perdant toute notion du temps et en provoquant des lésions est un comportement lié à des tensions internes. Inspecter sa peau de temps en temps est tout à fait normal, mais passer des heures à triturer chaque petit bouton jusqu’à provoquer des lésions est une vraie pathologie, qui porte un nom : la dermatillomanie. Classée dans les Comportements répétitifs centrés sur le corps, ce trouble est caractérisé par « la vérification, le triturage et/ou le grattage répété et excessif de la peau induisant des lésions des tissus », indique le site dédié Dermatillomanie France. Voici quelques informations à connaître à ce sujet.

Read more

Peaussible, le blog pour se sentir bien dans sa peau

Peaussible est un média autour de la dermatillomanie : un trouble psychique peu connu autour de la peau, dont j’ai été …

Atteintes de dermatillomanie, le triturage compulsif des boutons, elles racontent leurs souffrances

POC – Se percer un ou deux boutons de temps en temps, ça n’a rien de grave. Passer chaque jour des heures à …

NE VOUS ARRACHEZ PLUS LES CHEVEUX: FINISSEZ-EN AVEC LA TRICHOTILLOMANIE

Simple tic ou véritable maladie mentale? L’auto-arrachage des cheveux (cils et sourcils) est une énigme qui peut parfois …