Groupes de parole

Paris, France

Dermatillomanie, trichotillomanie, onychophagie… et si on en parlait ?

Beaucoup de préjugés sont associés aux CRCC puisqu’on croit a tort que la personne peut décider de cesser ses comportements déviants du jour au lendemain. Mais en réalité la personne perd le contrôle sur ses impulsions. Elle a même le sentiment d’être complètement contrôlée par elles. C’est pour cela qu’après avoir « agi » par impulsion, la personne est envahie par un sentiment d’impuissance, de colère, de honte et de culpabilité. De l’extérieur, on a l’impression qu’elle devrait être en mesure de cesser ses comportements et qu’il s’agit simplement d’un manque de volonté, mais ce n’est pas le cas. La culpabilité et le sentiment d’échec sont d’autant plus grands qu’elle a l’impression d’être impuissante face à ces impulsions.

Parce qu’il est difficile de parler de ses CRCC avec son entourage, ses amis ou son environnement professionnel, et que ce comportement est souvent inavouable voire tabou. Le cabinet de la fondatrice de l’AFCRCC, Alexandra Rivière-Lecart propose des groupes de parole permettant des échanges thérapeutiques entre personnes souffrant de dermatillomanie et encadré par un professionnel qui connait et traite ce trouble.

Informations

  • Horaires : de 19h à 20h30
  • Durée : 1h30
  • Tarif : 50€
  • Nombre de participants : 10 personnes maximum
  • Adresse : 50 rue de Ponthieu 75008 Paris (métro : Franklin Roosevelt, ligne 1 ou 9)
  • Animé par : Alexandra Rivière-Lecart, psychologue et fondatrice de l’AFCRCC
  • Pour s’inscrire : par téléphone au : 01.45.00.04.86, ou par mail : cliquer ici

Prochaines dates

  1. Vendredi 12 Octobre 2018 de 19h à 20h30
  2. Vendredi 8 Février 2019 de 19h à 20h30
  3. Vendredi 31 Mai 2019 de 19h à 20h30

Description

Le groupe de parole créé une « dynamique de groupe » facilitant les échanges et les changements. Il permet de réduire l’isolement social générateur de grandes souffrances. Il stimule les encouragements, développe la solidarité entre participants (partage de solutions expérimentées, échange des contacts, etc.), et mobilise les ressources nécessaires pour affronter sa souffrance. Il permet à chacun de devenir acteur de son changement, stimulé par la créativité que génère le groupe et par le soutien du professionnel.

Objectifs du groupe

  • partager ses expériences
  • sortir de son isolement
  • échanger sur les souffrances ressenties et les émotions associées
  • réfléchir et trouver ensemble les ressources nécessaires et propres à chacun, pour évoluer, faire face et se dégager de ce qui est source de souffrance

Règles du groupe

  • Ecoute
  • Confidentialité
  • Liberté de silence et de parole
  • Non monopolisation de la parole
  • Non-jugement
  • Propos respectueux
  • Bienveillance
  • Discrétion
  • Ponctualité

Thèmes

  • Les comportements sur le corps
  • Les objets spécifiques utilisés
  • La honte, la colère, la culpabilité
  • L’estime de soi
  • L’apaisement, la satisfaction et le soulagement créés par le comportement
  • L’isolement, la solitude
  • L’image de soi
  • Les traitements
  • Les crèmes, les soins dermatologiques et les soins naturels
  • La compréhension/l’incompréhension de l’entourage
  • L’état de semi-conscience/état hypnotique
  • Les évitements dans la vie intime, familiale, scolaire et professionnelle
  • Les causes sous-jacentes aux comportements

Dermatillomanie – Causes, symptômes et traitement

La dermatillomanie est un trouble psychologique qui provoque chez la personne qui en est atteinte, l’envie impérieuse …

NE VOUS ARRACHEZ PLUS LES CHEVEUX: FINISSEZ-EN AVEC LA TRICHOTILLOMANIE

Simple tic ou véritable maladie mentale? L’auto-arrachage des cheveux (cils et sourcils) est une énigme qui peut parfois …

La trichotillomanie : une maladie pas poilante du tout !

S’il vous arrive parfois d’utiliser l’expression « il y a de quoi s’arracher les cheveux ! », d’autres ne …