Livres

La peau neuronale ou les nerfs à fleur de peau (L. Misery, 2001)

Les relations entre le psychisme et la peau sont assez évidentes pour chacun d’entre nous. Elles le sont d’autant plus au cours des maladies cutanées. En effet, le stress ou des troubles psychologiques peuvent révéler une maladie dermatologique ou induire une poussée de cette maladie. Plusieurs théories psychopathologiques tentent d’expliquer comment cela est possible et se vérifient. Néanmoins, il faut forcément un support biologique à cette action de la pensée, et donc de notre cerveau sur la peau.
On commence à en comprendre les mécanismes intimes, la peau et le système nerveux sont étroitement liés. Au niveau cellulaire, des connexions existent entre cellules nerveuses et cellules de la peau. Les deux systèmes échangent en permanence, mais plus encore en état d’alerte, des informations. Ces informations sont véhiculées par de petites molécules : les neuromédiateurs. Les conséquences pratiques de toutes ces données sont de deux ordres. D’une part, la prise en charge psychologique et psychiatrique peut être totalement justifiée chez certains ; d’autre part, de nouveaux cosmétiques et médicaments vont soigner des troubles cutanés en agissant sur le système nerveux.

Découvrir ce livre…

Catégorie : Étiquette :

Description

Le Dr Laurent Misery est médecin dermatologue et chercheur. Parti du constat clinique que les relations entre la peau et le système nerveux en général, et le psychisme en particulier, sont évidentes, il a orienté ses travaux sur ce thème. Après avoir montré par quels mécanismes biologiques le système nerveux contrôle la peau, il s’attache désormais à vérifier que le psychisme influence bien le déroulement des maladies cutanées en utilisant des moyens scientifiques rigoureux. « Impliqué dès l’origine dans la recherche en neuro-immunodermatologie, Laurent Misery est devenu, au fil des années, un spécialiste incontournable dans ce domaine. Dès lors, qui mieux que lui pouvait exposer ce qu’est la ‘peau neuronale’. » – « L’ouvrage traite de manière claire et concise cette question de santé qui fait actuellement l’objet de recherches importantes. » (Actualités pharmaceutiques)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La peau neuronale ou les nerfs à fleur de peau (L. Misery, 2001)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *