Stratégies cognitives

Voici quelques stratégies cognitives (système de pensées) pour ralentir ou éviter les crises

  • « Moins je me touche, moins j’aurai envie de me toucher » (phénomène du déconditionnement)
  • « Les habitudes sont comme les muscles,  elles se travaillent, je peux apprendre à me déshabituer de mes impulsions »
  • « Pense à ton état psychologique et émotionnel quand tu auras fini (honte, culpabilité, déprime, colère…) »
  • « En faisant cela, vais-je être plus beau/belle ou au contraire vais-je sortir boursouflé(e), rouge et créer de nouvelles cicatrices et/ou infections ? »
  • « Et si je soulageais mes tensions internes autrement que sur moi-même ? »
  • « Si je veux être sûr(e) de ne  pas me toucher et d’aller vers des comportements déviants (dysfonctionnels), j’essaie carrément de ne pas mettre mes mains ou mes doigts sur ma peau » (voir les stratégies comportementales)
  • « Pourquoi devrais-je retourner mes émotions contre moi ? Puis-je faire autre chose ? En parler à quelqu’un ? »
  • « Si je me touche maintenant ça va être pire, et il va être encore plus difficile de résister plus tard »
  • « Cibler les zones A, B et C : A = peau déjà infectée (« mieux vaut ne pas toucher, sinon ce sera pire »), B = imperfections (« elles ne sont pas encore infectées, mieux vaut qu’elles ne le soient pas, sinon elles vont devenir « A », C = « il n’y a rien, arrête de chercher, si ta peau est saine tant mieux, laisse-la ! »
  • « Si tu te touches, tu vas encore être mal devant ta famille, ton/ta partenaire, ton ami(e), ton collègue, ton voisin… »
  • « Comment font les gens qui ne sont pas dermatillomanes ? Ils ont des imperfections aussi pourtant, qui partent en quelques jours. Si je touche, j’en ai encore pour des mois. Il faut que je gère le fait de ne pas remédier immédiatement à une imperfection et laisser faire le temps. »
  • « Je VEUX me débarrasser de cette manie. Arrêter mon CRCC, c’est pas mieux toucher/triturer/arracher/mordre ma peau, c’est ne pas la toucher du tout. »
  • « Si ta colère est dirigée vers toi-même, écris sur un cahier et fais sortir tes émotion. Si elle est dirigée vers l’extérieur,  dis leur gentiment ce que tu penses de façon respectueuse et constructive. Tu peux aussi te renseigner, il existe des techniques thérapeutiques (Affirmation de soi – Gestion des conflits – Communication non-violente…) »
  • « Ai-je des ruminations ? Des pensées qui tournent en rond et que je pourrais résoudre ? »
  • « Je mérite d’aller mieux, de guérir, de trouver ma peau belle, de me trouver belle/beau. »
  • « Est-il vrai que les comportements impulsifs se font dans un état de semi-conscience (« hypnotique ») ? Et si j’apprenais à faire remonter la prise de conscience de mon triturage afin que je puisse mieux me contrôler ? »
  • « Je mérite d’être en bonne santé et d’avoir une peau saine, un corps respecté. »
  • « Si je me touche, les probabilités que je sois mal après sont de plus de 50% »
  • « Je mérite d’être heureux(se) »
  • « Résiste, pense à tout ce que ton CRCC t’empêche de faire (parler à certaines personnes, aller dans certains endroits, faire certaines choses, aller chez les médecins, être libre etc… »

Dermatillomanie – Causes, symptômes et traitement

La dermatillomanie est un trouble psychologique qui provoque chez la personne qui en est atteinte, l’envie impérieuse …

NE VOUS ARRACHEZ PLUS LES CHEVEUX: FINISSEZ-EN AVEC LA TRICHOTILLOMANIE

Simple tic ou véritable maladie mentale? L’auto-arrachage des cheveux (cils et sourcils) est une énigme qui peut parfois …

La trichotillomanie : une maladie pas poilante du tout !

S’il vous arrive parfois d’utiliser l’expression « il y a de quoi s’arracher les cheveux ! », d’autres ne …