Stratégies comportementales

Voici quelques stratégies comportementales pour ralentir ou éviter les crises

  • Faire de l’origami pour occuper ses mains
  • Malaxer de la « pâte intelligente »
  • Faire du coloriage pour adulte (color therapy) afin d’occuper les mains et l’esprit
  • Jouer à des jeux sur son portable ou sur une tablette
  • Se coller des tattoo sur la peau et les gratter au lieu de se gratter la peau
  • Enlever les miroirs les plus « dangereux », les cacher avec des serviettes ou les rendre flous avec du film plastique
  • Mettre des gants ou envelopper ses mains d’un foulard (quand c’est possible) aux heures ou endroits où on a tendance à plus se toucher (bureau, trajets, devant la télé, devant l’ordinateur, pendant la lecture…)
  • Mettre un objet dans sa main (balle…) ou sur sa main (grosse bague, bracelet fluo etc…) qui rappellent le « Don’t touch »/ »Ne pas toucher » (pense-bête anti CRCC)
  • Quand toute envie de se triturer/gratter/mordre/tirer les cheveux (consciente) arrive, attendre 15 min
  • Tenir un journal quotidien des comportements effectués et évités, se concentrer sur le même exercice tous les jours jusqu’à ce que le comportement diminue et soit progressivement « oublié » par le cerveau
  • Se faire du bien, se faire un petit cadeau, marquer le coup quand un comportement diminue ou a été éliminé
  • Aller chez l’esthéticienne ou se faire des soins chez soi pour réapprendre à aimer son corps et prendre soin de toutes les parties de son corps : visage, buste, dos, ventre, mains, jambes (massage, épilation, manucure, soin du visage, masque etc…)
  • Installer dans sa journée des rituels de repos et d’apaisement (se masser, boire un thé, se faire un masque, allumer des bougies, faire de la relaxation, écrire ses émotions de la journée…)
  • Technique du « labyrinthe » : quand l’envie arrive, imaginer un trajet à faire avec ses doigts sur son corps, avant de se gratter/triturer/mordre/tirer les cheveux…
  • Choisir ses vêtements la veille pour ne pas avoir à regarder son corps nu trop longtemps dans le miroir le matin
  • Occuper ses mains pour faire autre chose pendant les activités sédentaires (lecture, cinéma, télévision, cours, conférence, réunion…)
  • Se concentrer pour laisser ses mains sur le volant de la voiture ou sur l’ordinateur, utiliser si besoin le « Don’t touch » (mettre une grosse bague, un bracelet fluo, une croix sur la main etc… à enlever quand l’activité est finie, sinon on s’habitue à l’objet et il faudra trouver un autre « Don’t touch ») (Technique de contrôle du stimulus)
  • Occuper ses mains quand on s’ennuie (jouer d’un instrument, faire le ménage, faire du sport, faire une activité manuelle…)
  • Mettre des pansements aux endroits à ne pas toucher
  • Couvrir son corps (pantalon, haut à manches longues, haut qui cache le décolleté…) pendant les activités où le grattage est impulsif (lecture, ordinateur, télévision…)
  • Mettre de la crème sur son corps (on a pas envie de saccager une peau soignée… surtout quand la crème n’est pas donnée !) 
  • Porter des collants pour ne pas toucher ses jambes

Atteintes de dermatillomanie, le triturage compulsif des boutons, elles racontent leurs souffrances

POC – Se percer un ou deux boutons de temps en temps, ça n’a rien de grave. Passer chaque jour des heures à …

Dermatillomanie ou l’obsession de se percer les boutons

Pour soulager leurs tensions internes, certaines personnes inspectent et se triturent la peau au point de créer des lésions …

Dermatillomanie – Causes, symptômes et traitement

La dermatillomanie est un trouble psychologique qui provoque chez la personne qui en est atteinte, l’envie impérieuse …