Stratégies environnementales

Voici quelques stratégies environnementales pour ralentir ou éviter les crises

  • Mettre de côté, cacher ou jeter certains outils spécifiques que j’utilise ou que j’ai créés pour purifier ma peau (pince à épiler, aiguilles, stylos BIC, épingles à nourrice, épingles, tire-comédons, blemish extractor…)
  • S’entourer le moins possible de miroirs (chez soi). Au travail ou à l’école, penser à ne pas se regarder de près dans le miroir (WC, couloirs…)
  • En parler à des gens (quand c’est possible), se soulager en parlant du caractère impulsif et incontrôlable des CRCC. Leur expliquer que vous n’y êtes pour rien si vous touchez de façon excessive votre corps
  • Aller dans un groupe de parole ou de soutien
  • Retirer les miroirs grossissants
  • Cibler les endroits, situations ou personnes avec qui vous avez plus tendance à toucher votre peau (après un repas de famille, quand ma collègue me fait une critique, devant le grand miroir des WC du bureau, dans mon lit le temps de m’endormir…)
  • Evitez les situations problématiques qui vous créent du stress (autant que possible)
  • Ne pas allumer la lumière de certaines pièces quand c’est possible et laisser la lumière des autres pièces allumée pour voir quand même un peu, ou allumer des bougies qui donnent une luminosité réduite
  • Ne plus prendre son petit miroir de poche qu’on peut emmener partout et qui peut servir à regarder ses imperfections à tout moment
  • Fermer les portes de la salle de bain quand il n’y a pas lieu d’être et ne plus y retourner quand la toilette est terminée
  • Mettre une croix en scotch sur le sol pour ne pas s’approcher trop près du miroir (environ 1 mètre)
  • Retirer les fortes lumières dans la salle de bain
  • Mettre des post-it sur les miroirs « dangereux » (« ne te fais pas de mal », « tu mérites d’être belle/beau », «  », « tu vas y arriver », « respecte ton corps »…)
  • Demander aux personnes qui sont au courant (partenaire, parents, amis…) de rester avec vous pendant les activités à risque, afin de ne pas être tenté(e)
  • Réduire les facteurs déclencheurs d’acné et d’imperfections (se renseigner)
  • Mettre des lunettes de soleil dans la salle de bain pour réduire la visibilité des imperfections
  • Mettre une « lumière-minuterie » dans sa salle de bain ou une minuterie tout court
  • Se mettre de la lotion sur les mains (ce n’est pas pratique pour triturer car les mains glissent)

Atteintes de dermatillomanie, le triturage compulsif des boutons, elles racontent leurs souffrances

POC – Se percer un ou deux boutons de temps en temps, ça n’a rien de grave. Passer chaque jour des heures à …

Dermatillomanie ou l’obsession de se percer les boutons

Pour soulager leurs tensions internes, certaines personnes inspectent et se triturent la peau au point de créer des lésions …

Dermatillomanie – Causes, symptômes et traitement

La dermatillomanie est un trouble psychologique qui provoque chez la personne qui en est atteinte, l’envie impérieuse …