Étiquette : Psychologie

Pourquoi ne peut-on pas se retenir de percer un bouton ? Alexandra Rivière-Lecart, fondatrice de l’AFCRCC, interviewée sur la dermatillomanie

L’envie de régler son compte à un bouton prend parfois le pas sur les recommandations des dermatologues.

Vous l’ignoriez ? Peut-être cela valait-il mieux ! Les vidéos de perçage de boutons, de furoncles et de points noirs –zit popping en anglais- sont légion sur Internet et comptabilisent des milliers de vues. Dans l’une d’elles, sobrement intitulée Vidéo Gore gros bouton de pu dans le dos, un jeune homme se fait percer un bouton en gros plan, faisant apparaître une éruption de pus qui dure plusieurs minutes. Difficile de s’expliquer comment une vidéo qui suscite le dégoût a pu être visionnée plus de deux millions de fois. « Lorsque je regarde ces vidéos, je suis partagée entre l’envie de me masquer les yeux pour ne pas vomir et un profond soulagement quand le bouton perce enfin », témoigne Mélanie, 17 ans. La jeune fille fréquente régulièrement le site popthatzit.com créé par un Américain, Chris Azzari, entièrement dédié au perçage de boutons.

Read more

3 choses à savoir sur la dermatillomanie

Se triturer la peau en perdant toute notion du temps et en provoquant des lésions est un comportement lié à des tensions internes. Inspecter sa peau de temps en temps est tout à fait normal, mais passer des heures à triturer chaque petit bouton jusqu’à provoquer des lésions est une vraie pathologie, qui porte un nom : la dermatillomanie. Classée dans les Comportements répétitifs centrés sur le corps, ce trouble est caractérisé par « la vérification, le triturage et/ou le grattage répété et excessif de la peau induisant des lésions des tissus », indique le site dédié Dermatillomanie France. Voici quelques informations à connaître à ce sujet.

Read more

La trichotillomanie : un problème sérieux

La trichotillomanie est un trouble caractérisé par un arrachage répétitif des cheveux ou des poils (sourcils, poils pubien, axillaires…).  Les personnes affectées s’arrachent cheveux ou poils de façon compulsive, un peu comme un tic, soit pour soulager une tension, une angoisse, soit par « réflexe » sans trop y penser. Les enfants et les adolescents sont les plus touchés, mais le trouble peut exister à tout âge. La cause de cette « manie » ? Elle est mal comprise. Il s’agit toutefois d’un trouble psychologique, caractérisé par une difficulté à contrôler ses impulsions, qui aurait également des origines génétiques et neurologiques.

Read more

Peaussible, le blog pour se sentir bien dans sa peau

Peaussible est un média autour de la dermatillomanie : un trouble psychique peu connu autour de la peau, dont j’ai été …

Atteintes de dermatillomanie, le triturage compulsif des boutons, elles racontent leurs souffrances

POC – Se percer un ou deux boutons de temps en temps, ça n’a rien de grave. Passer chaque jour des heures à …

NE VOUS ARRACHEZ PLUS LES CHEVEUX: FINISSEZ-EN AVEC LA TRICHOTILLOMANIE

Simple tic ou véritable maladie mentale? L’auto-arrachage des cheveux (cils et sourcils) est une énigme qui peut parfois …